ECT, eccetera ?

Notre nouveau préfet, M. Jean-Luc Marx va-t-il donner son autorisation pour l'implantation d'une nouvelle ISDI en Seine-et-Marne ?
Sur la commune de VAUX LE PENIL, une demande d'autorisation est en cours par l'industriel ECT (ce serait sa 13ème rien que pour notre département) Le projet d'arrêté préfectoral est déjà en place,  il n'y plus qu'à.

Le volume prévu de stockage est de 151 050 m3 soit 302 100 tonnes, et les premières habitations à seulement 700 m, une aberration de plus...

Mais ce qui nous à interpellé à la lecture du dossier de demande d'autorisation pour l'exploitation de cette installation, c'est à la page 18 :
« A l’initiative d’ECT, et dans le but d’améliorer encore le filtration des matériaux reçus sur le site, un portail de détection de radioactivité sera installé avant le poste de réception »

Oups... Pour une entreprise certifiée ISO 14 001. Le niveau de "filtration des matériaux" ne serait-il pas "certifié" ?
Dans ce cas il ne reste plus qu'à mettre en place ce dispositif sur l'ensemble des installations du groupe.
Consulter le dossier de demande d'autorisation ECT >>

Consultation publique - Formulaire Internet ici >>

6 commentaires:

  1. Je vie depuis maintenant 10 ans à proximité et dans la voie d'accès de ce type d'installation et ce n'est pas acceptable !
    Il serait temps que le département et M. Jean-Luc Marx intègre la notion de "déchetterie & pollution Participative" et de "Pollueur / Payeur" pourquoi toujours le nord ou le sud seine et Marne ?
    Allez implanter ce type d'installation derrière Euro-Disney il y à de la place aussi ! et j'attend de voir les positions de ceux-ci si c'était le cas...

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de consulter ce document et ca fait un peu peur ce petit paragraphe !
    Cela laisse effectivement planer un doute sur ce qui entre dans ce type d'installation.
    Et que penser de celles qualifiées de "réseau mafieux" par la presse dans l'affaire récente de RTR environnement qui enfouissaient des résidus, contaminés par de l'amiante sur des terres agricoles de la Plaine de France à 20 km au nord-est de Paris ?
    Ca manque de transparence tout cela. Les communes et la préfecture ferait mieux de faire des consultations publiques sur ces problématiques plutôt que sur des sujets dont tout le monde ce moquent...

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Johnlerouge,
    Effectivement cela laisse planer certaines interrogations. Malheureusement cela n'est pas sujet à consultation publique directe et précise. Elles abordent juste les bases du projet: superficie, accès, etc. bien bordé quoi.
    Laissez toujours votre contribution et/ou reserve sur le formulaire en ligne, mais nous craignons quelles terminent aux oubliettes comme les autres. à bientôt !

    RépondreSupprimer
  4. C’est fait ! M. Jean-Luc Marx, Préfet de Seine et Marne vient d’autoriser deux industriels à exploiter 2 nouvelles décharges en Seine et Marne le 30/12/2014.
    La première pour l’entreprise ECT sur la commune de Vaux le Pénil (la 13ème depuis 2007 sur le département, voir notre article ci-dessus) et la seconde pour l’entreprise CIV sur des espaces agricoles à Isles les Villenoy (qui comptait déjà 6 décharges, 1 incinérateur et 6 carrières remblayées par des déchets
    Pour reprendre les dernières phrases de nos voeux pour l’année 2015
    « L’année 2015 doit être celle d’une nouvelle manière de vivre ensemble et de prospérer, dans le respect de l’autre et de la planète.
    Une année au service des habitants, en développant et en multipliant les politiques sociales, les innovations économiques, les pratiques justes et éthiques » puis « n'oublions pas que le monde de demain se construit chaque jour. » ça commence mal…

    RépondreSupprimer
  5. A lire aussi sur le blog de ADENCA, le "bon souvenir" de notre préfet sur l'ile de la Réunion
    http://adenca.over-blog.com/article-le-cadeau-de-fin-d-annee-a-la-seine-et-marne-de-m-le-prefet-jean-luc-marx-2-nouvelles-decharges-125313042.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Byin parlé kouzin, Mersi bondié.

      Supprimer